Pleurer sa mère, c’est pleurer son enfance. J’ai été un enfant, je ne le suis plus et je n’en reviens pas.

Pleurer sa mère, c’est pleurer son enfance. J’ai été un enfant, je ne le suis plus et je n’en reviens pas.

Albert Cohen