On peut dire schématiquement que le monde ne dort plus. ; l’une de ses moitiés tenue éveillée par la faim, et l’autre par la peur des affamés.

    0
    2

    On peut dire schématiquement que le monde ne dort plus. ; l’une de ses moitiés tenue éveillée par la faim, et l’autre par la peur des affamés.

    Abbé Pierre