On n’ose guère avouer que l’on voudrait les plaisirs du vice en récompense de la vertu.

On n’ose guère avouer que l’on voudrait les plaisirs du vice en récompense de la vertu.

Alain