L’homme craint la vérité encore plus qu’il ne l’aime. Disons mieux ; il craint la vérité parce qu’il l’aime. Comme ces femmes trop belles qu’on se détourne de regarder beaucoup.

L’homme craint la vérité encore plus qu’il ne l’aime. Disons mieux ; il craint la vérité parce qu’il l’aime. Comme ces femmes trop belles qu’on se détourne de regarder beaucoup.

Alain