Le propre de l’homme est sans doute de se tromper en compagnie, et de n’en point démordre aisément.

    0
    4

    Le propre de l’homme est sans doute de se tromper en compagnie, et de n’en point démordre aisément.

    Alain