Le propre de l’homme est sans doute de se tromper en compagnie, et de n’en point démordre aisément.

Le propre de l’homme est sans doute de se tromper en compagnie, et de n’en point démordre aisément.

Alain