Le devoir de la mère ne s’arrête pas avec l’accouchement, ni avec l’allaitement, ni au mariage ; non, l’obligation de la vraie mère continue tant qu’elle est vivante.

Le devoir de la mère ne s’arrête pas avec l’accouchement, ni avec l’allaitement, ni au mariage ; non, l’obligation de la vraie mère continue tant qu’elle est vivante.

Ahmadou Kourouma