Le christianisme dans son essence (et c’est sa paradoxe grandeur) est une doctrine de l’injustice. Il est fondé sur le sacrifice de l’innocence et l’acceptation de ce sacrifice.

Le christianisme dans son essence (et c’est sa paradoxe grandeur) est une doctrine de l’injustice. Il est fondé sur le sacrifice de l’innocence et l’acceptation de ce sacrifice.

Albert Camus