Le christianisme dans son essence (et c’est sa paradoxe grandeur) est une doctrine de l’injustice. Il est fondé sur le sacrifice de l’innocence et l’acceptation de ce sacrifice.

    0
    63

    Le christianisme dans son essence (et c’est sa paradoxe grandeur) est une doctrine de l’injustice. Il est fondé sur le sacrifice de l’innocence et l’acceptation de ce sacrifice.

    Albert Camus