Le bonheur effectif paraît toujours assez sordide en comparaison des larges compensations qu’on trouve à la misère.

Le bonheur effectif paraît toujours assez sordide en comparaison des larges compensations qu’on trouve à la misère.

Aldous Huxley