J’aime bien les Arabes parce que, quand ils n’ont pas de travail, ils en profitent pour ne rien faire, ce qui fait qu’ils ne perdent jamais bêtement leur temps.

J’aime bien les Arabes parce que, quand ils n’ont pas de travail, ils en profitent pour ne rien faire, ce qui fait qu’ils ne perdent jamais bêtement leur temps.

Georges Wolinski