J’ai regardé dans le registre des maladies et n’y ai point trouvé les soucis ni les pensées tristes. Cela est fort injuste.

J’ai regardé dans le registre des maladies et n’y ai point trouvé les soucis ni les pensées tristes. Cela est fort injuste.

Georg Christoph Lichtenberg