Il savait prononcer le mot « succulent » de telle manière qu’en l’entendant on avait l’impression de mordre dans une pêche mûre.

Il savait prononcer le mot « succulent » de telle manière qu’en l’entendant on avait l’impression de mordre dans une pêche mûre.

Georg Christoph Lichtenberg